Gourmandises

Causeries Gourmandes

Gourmandises,
M’en direz-vous 
Au mendiant des saveurs ?
Qui cuisine en couleurs
Tel un Grand Veneur
Traquant plats et sauciers ?
Quels sont les mots invités
À la cérémonie du banquet,
Ces onomatopées portant de multiples bouquets
Pour fleurir et flatter le palais ?
Gourmandises,
Quoi qu’on en dise,
Au pâle régime imposé,
Nulle eau à la bouche ne va à sa guise
Braquer un maître du goût 
Car son vaste pavillon n’est point sourd !
À l’appel de l’œil finement aiguisé
Et aux frémissements de son bon nez
Pour de divins parfums échappés
Il sonne l’hallali et lâche ses limiers !
Gourmandises,
M’en direz-vous 
Au mendiant des grandes curées ?
Quel est donc le menu concocté
Pour si belles nappes brodées
Et si hautes chandelles en beauté ?
Crêpes dentelles ou fin gibier,
Noble foie gras ou filet de sandre,
C’est bien seule la langue
Qui du mot retenu au palais
Rassemble ses papilles agitées
Et salive de félicité !
Gourmandises,
Quoi qu’on en dise
Au mendiant qui s’invite à sa guise,
Nul sens n’est gourd
Et nul pied ne se fait lourd 
Lorsque, pour vous croquer,
Dents fines, dures ou acérées,
Couteaux et fourchettes bien alignés,
Tous les convives se taisent sous la tonnelle
Pour la belle heure des cuisines solennelles :
Il est midi au clocher !
 
Françoise Teissier
©Mars 2015

le-papillon-sur-la-rose.jpg

Amis des Livres,

Auteur indépendant se définissant comme Artisan littéraire, Peintre de l'écriture et Orfèvre du vocabulaire,

je vous présente Instants de Mots, atelier et échoppe consacrés aux travaux d'une plume où, entre pleins et déliés, chaque lettre se veut graine, couleur, émotion, effluve...

Le portillon n'a pas de clé et le temps qui passe est à la portée de l'instant précieux qui le cueille...

Entrez et soyez les bienvenus !